Après une longue phase d’études successives, un stand-by obligé par la pandémie COVID 19, les phases d’exécution s’annoncent pour plusieurs projets en ce début d’année 2022.

Les mois d’hiver sont propices aux essais pour préparer les mises en valeur de l’été prochain. Les longues heures dans le froid et l’humidité sont compensées par des couchers de soleil plus tôt en soirée. Elles sont  surtout récompensées par la concrétisation des images que le concepteur projette dans ces plans lumière.

La séquence “essais lumière” a pour objectif  de consolider (ou non) les préconisations techniques par la mise en situation des projecteurs. Elle permet aux concepteurs associés d’échanger leurs avis et de faire éventuellement évoluer leurs projets d’éclairage. Souvent, c’est l’occasion, pour les commanditaires de valider leurs attendus. C’est une phase nécessaire au concepteur-scénographe pour projeter ses futurs effets dynamiques.

 

 

La prochaine étape sur le terrain se situera en séquence “réglages” après installation des matériels.

Deux étapes indispensables à la mise en œuvre d’un concept lumière